Valérie 4 – Après-midi baise au Keewee

Ben Esra telefonda seni boaltmam ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Valérie 4 – Après-midi baise au KeeweeLa vie continue et je continue mes exhibs sur le net. J’y rencontre pas mal d’amateur et de demandes de rencontres. Je commence à être attirée par les mecs qui me montrent leur grosse queue. Sylvie c’était super mais un peu minimaliste… Je deviens une vraie chienne !Je continue bien sur mon traitement et mes exercices et ma poitrine est devenue toute mimi, un bon bonnet A et surtout des tétons qui pointent indécemment. A force de m’épiler j’ai de moins en moins de poil et ma seule difficulté reste les fesses et l’anus.Sylvie me propose plusieurs fois de la rejoindre au Keewee. A la fin je cède, nous devons nous retrouver mardi. En consultant les annonces de Vista, je remarque que Cathy, une autre trav de la région doit y être également. Je n’ai que 10 mn de voiture pour arriver au club, j’ai donc décidé d’y aller en fille. Robe rouge en lycra moulante dessous laquelle je mets un string noir, des dim-up et un soutien gorge en dentelle noir avec mes prothèses pour avoir une poitrine conquérante. Maquillage gris et noir et perruque courte. Quelques bijoux et je chausse mes escarpins noirs à talons aiguilles de 10 cm. Nous sommes en novembre et je passe donc mon manteau long. Je pense faire parfaitement illusion, néanmoins j’espère ne pas croiser trop de monde… J’ai de la chance, sur le parking je ne croise qu’un vieux monsieur qui promène son chien et qui semble plus intéressé que surpris.A 13 h je pousse la porte du Keewee. Il y a déjà plusieurs hommes qui déambulent dans le hall. Je laisse mon manteau au barman, paye ma cotisation et passe dans l’espace privé. Plusieurs hommes ne se gênent pas pour me passer ma main aux fesses et même pour palper mon sexe relativement apparent sous ma robe moulante. Rapidement je repère Cathy. Pas mal du tout, tout à fait mon style même si je trouve sa tenue un peu trop indécente, sa jupe est si courte qu’elle laisse voir les attaches de ses bas. Mais j’apprendrai vite qu’ici les hommes préfèrent les grosses salopes plutôt que les filles BCBG… Je m’approche d’elle et la prend par la taille, elle sent un merveilleux parfum.- Bonjour belle dame, moi c’est Val.- Bonjour chérie, Cathy.- Tu as envie d’un câlin ?- Désolée ma puce, tu es nouvelle non ?- Oui c’est la première fois que je suis en fille ici !- Contente de te connaître, mais tous les habitués savent que je suis hétéro… ce que je veux c’est du mâle, viril, avec une grosse bite pour me saillir.- Dommage… mais je comprends, je te laisse, bonne chasse…- A toi aussi ma chérie.Un peu déçue je traine un peu dans les couloirs. Au glory all il y a un jeune mec en train de sucer deux queues qui sortent par les trous, excitant mais pour le moment je ne suis pas encore assez dans le trip. Je gagne la grande salle, deux mecs sont assis de part et d’autre d’une trav pas trop féminine mais hyper pute en guêpière et cuissarde. Elle les branle et les suce par moment. Je les rejoins, la fille me fait un sourire, je caresse son visage en passant ma langue sur mes pendik escort lèvres. A son tour elle caresse la bosse de mon sexe moulé par le lycra de ma robe. Je pose mes lèvres sur les siennes, elle entre ouvre la bouche et je glisse ma langue… Quelques secondes de ce baiser délicieux et elle me repousse gentiment.- J’suis occupée ma chérie, tout à l’heure…Décidément ça n’est pas mon jour de chance. Je rejoins le bar et prends place sur un tabouret dans l’angle. Comme je l’avais remarqué la première fois, je trouve les mecs tristes… alors qu’on est ici pour s’amuser, prendre et donner du plaisir. J’ai l’impression que tous ces hommes culpabilisent d’être là, d’avoir envie d’une trav ou d’un mec… Le barman vient me voir.- Moi c’est Phil, tu prends quelque chose ?- Oui, un jus de fruit s’il te plait.Il me sert et vient discuter un peu avec moi. – Tu es déjà venu une fois ?- Oui il y a un mois environs.- Je me souviens, tu étais en garçon, enfin presque… mais tu n’es pas resté longtemps.- Ca été rapide en effet, c’était pour voir…- Et apparemment ça t’a plu… je ne pensais pas te revoir… ça aurait été dommage, tu es superbe.- Woah, c’est gentil ! Tu es en train de me draguer là…- Un peu oui, mais de toute façon je ne fais rien avec les clientes pendant l’ouverture. Après pourquoi pas !- J’y penserai promis.- Je vous offre quelque chose ? Un homme s’est approché de moi. La soixantaine, un peu rond mais avec un visage sympathique et souriant. Ca change. – Avec plaisir, je me sentais un peu seule.- Ca se comprend, vous êtes trop classe, trop parfaite pour un endroit comme ici. Les mecs ici cherchent des putes, des salopes qui s’exhibent.- Pas vous ?- Si bien sur aussi, mais une fille aussi jolie, c’est un rêve.- C’est trop gentil… mais je peux aussi être très très salope…- Je paye pour voir… comme au poker.- Sauf que là on est sur de gagner… et je suis partante.- J’te plais alors ?- Oui assez, et puis vous au moins vous avez l’air content d’être ici entouré de créatures… « bizarres »…- Mais bien sur que je suis content, je n’ai pas honte d’aimer les filles comme toi. On y va.Je précède mon futur amant vers une cabine. Je me régale à tortiller des fesses sur mes hauts talons. Nous rentrons dans la seule cabine libre et il me demande si je veux fermer la porte. Je lui réponds gentiment que ça dépend de lui, moi ça m’est égal et même au contraire.- Tu es partante pour un plan à plusieurs ? – Non pas pour le moment, tu me suffis… mais pense aux pauvres voyeurs.Collée à lui, je lui tends mes lèvres. J’enroule ma langue autour de la sienne, lèche ses lèvres, j’adore ces baisers torrides, en plus il a une bonne haleine. J’ai l’impression qu’il a 10 bras… ses mains sont partout. Il caresse même mon sexe qui grossit à vue d’œil. Il me fouille partout sous ma robe, et même m’introduit trois doigts dans la bouche que bien évidemment je suce avec délectation. La robe remontée jusqu’au nombril, cuisses largement ouvertes avec vue imprenable sur ma culotte de dentelle, je glisse à ses pieds. pendik escort bayan Je dégrafe son pantalon, descend sa braguette et sors sa queue. Elle n’est pas encore totalement tendue, mais déjà de belle dimension. Je lèche, suce, caresse, palpe sa hampe qui se redresse. Oh oui un beau chibre que j’avale au fond de ma gorge. Il souffle, halète semble apprécier ma démonstration. Il se laisse tomber sur la banquette en m’entrainant avec lui. Je suis à côté de lui et il en profite pour me mettre la main aux fesses. Je remue le popotin en signe d’acquiescement. A mon tour je gémis de bonheur. Il passe sa main dans ma raie, appuie deux (ou trois) doigts sur ma pastille. C’est tout froid… je lève un peu la tête pour voir ce qu’il fait, il a enduit ses doigts de gel à un flacon à côté de nous (il y a aussi une panière avec des préservatifs). Il me branle le cul avec énergie, enfonce ses doigts tout au fond.- Salope va… tu mouilles du cul ! T’en a envie ma cochonne. Je sors sa queue de ma bouche pour répondre.- Hummm… Tu sais parler aux femmes ! mais oui… ouiiii… j’ai envie de toi !- Demande le moi alors… demande le mieux que ça !- Viens la mettre… viens m’baiser avec ta belle queue… Encule-moi bien mon chou !Mon amant se lève, je suis toujours à quatre pattes sur le canapé. Je cambre les reins pour lui offrir ma croupe. J’appréhende et redoute ce moment, et en même temps j’en meurs d’envie. Il appuie son gland contre mon petit trou, pousse, force un peu, son chibre pénètre petit à petit mon anus qui s’ouvre sans réelle difficulté. Il doit quand même forcer un peu pour finir, mais ça y est, il est en moi… Gentiment il me laisse m’habituer puis commence à me limer en douceur. Il me sodomise avec douceur mais à fond. J’ai parfois l’impression que sa bite va me remonter dans la gorge. Mais quel plaisir. Il décule et s’allonge sur la banquette. Il m’attire vers lui pour que je m’empale sur sa hampe tendue. Je le guide de la main et descend sur son phallus. Je m’agite sur sa queue, monte et descend à un rythme effréné. Ma queue ballote et tape son ventre. Je suis tellement prise par mon plaisir qu’il doit me murmurer qu’il est au bord du plaisir pour que je m’en rende compte. Je sais que les putes font ça… alors je me positionne à côté de lui, retire le préservatif puis alterne branle et fellation. Il était vraiment très prêt, en quelques instants il lâche un long jet de foutre qui m’atteint au visage puis un petit flot que je prends sur mes lèvres et ma langue. Je sors la langue et lèche les traces de son plaisir, pas mauvais du tout… avec mes doigts j’essuie les coulées sur mon visage et les porte ensuite à mes lèvres. Il semble épuisé, c’est une belle performance et même sans avoir éjaculé, j’ai eu plusieurs orgasmes par le cul. Je réajuste ma culotte et ma robe, tire sur mes bas. Je sens le sperme séché sur mon visage, il va falloir un petit tour aux toilettes pour me refaire une beauté. Rafraichie, je traine dans les couloirs. J’entends des gémissements dans la grande salle. escort pendik Une trav d’un âge certain, uniquement vêtue de ses bas et de ses escarpins est allongé sur le lit sur le dos, les cuisses relevées et largement ouverte. Un homme la pilonne avec force. Le monsieur à une belle queue qui entre et sort de l’anus dilaté. La fille gémit de bonheur. Autour d’elle, deux hommes sont de part et d’autre d’un autre trav qui a sorti leur sexe et les branle doucement. Deux autre messieurs ; la queue sortie se régale du spectacle. Je me glisse entre eux et m’empare des verges dressées. Je me penche et en prend une entre les lèvres. Je la suce pendant quelques instants et quand elle est pleine de salive, je la relâche et la prend entre mes doigts. J’applique le même traitement à l’autre homme. Dans la position penchée où je suis, le premier en profite pour écarter mon string et glisser deux doigts dans mon anus. L’un me murmure : « cette vieille pute adore se faire juter partout ! » – Elle va être servie, quatre bonnes bites qui vont l’arroser…La copine d’en face est la première à faire jouir ses deux compagnons, de longs jets qui viennent couler sur le corps allongé sur le lit, son enculeur cède à son tour et lui envoie un jet de foutre épais sur le ventre et le sexe. J’accélère la branle des deux miens et ils se libèrent avec un râle de plaisir. Je délaisse mes amants et glisse mes doigts sur le corps enduit de sperme. Je l’étale sur son ventre, sa poitrine, son sexe. Je pose mes doigts enduits de foutre sur ses lèvres, fouille sa bouche. Je lèche le jus sur sa poitrine. Remonte vers son visage, et enfonce ma langue pleine de foutre dans sa bouche. Je sens que je bande très fort. Elle aussi d’ailleurs. Je passe mes cuisses de part et d’autre de son visage, ma queue tendue au dessus de ses lèvres qu’elle prend aussitôt dans sa bouche. Elle me pompe avec vigueur. Je peux moi aussi prendre son sexe en bouche. Quelques minutes de ce traitement et le sperme coule à nouveau, dans sa bouche, dans la mienne. Je ne peux pas tout avaler. Je me relève et nous nous embrassons à nouveau. Mélange de salive et de foutre sur les langues. L’autre trav se joint à nous dans ce balai de langues… Je suis vidée, dans tous les sens du terme. Pour la deuxième fois, je repasse par les toilettes, remet de l’ordre dans ma tenue et me rince la bouche. Quel plaisir, quelle jouissance, je suis épuisée mais comblée. Par contre je n’ai pas de tenue de rechange et autant ce midi avec l’excitation je n’avais aucune appréhension, heureusement que j’ai mon manteau pour cacher ma mini robe pleine de traces blanches. Je m’arrête au bar pour reprendre quelques forces. Je reconnais la fille du lit bien qu’elle soit en homme.- Je t’offre un verre me demande-t-il ?- Un jus de fruit avec plaisir.- Merci pour tout à l’heure, c’était merveilleux.- Pour moi aussi c’était trop bon.- T’es une sacrée coquine dis donc… Je ne t’avais jamais vu.- Non je suis nouvelle ici. J’ai adoré en tous les cas.- J’espère que je te reverrai, je suis plutôt mec, mais avec toi c’est trop bon.- Merci, c’est sur que je reviendrai…- Et tu sors en fille ?- Oui, mais je n’avais pas prévu d’être dans cet état…- Tu m’étonne chérie, tu as encore des traces dans les cheveux.

Ben Esra telefonda seni boaltmam ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

İlk yorum yapan olun

Bir yanıt bırakın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak.


*