Salope provoquante remi à sa place

Ben Esra telefonda seni boaltmam ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amazon

Salope provoquante remi à sa placeCette histoire se déroule quelques semaines avant mes histoires : Mon beau père et mon cul.2013 j’avais un certain âge, à l’époque, je fréquentais beaucoup les concerts et festivités locales, je m’étais séparée un mois avant et je commençais tout doucement à avoir faim…J’ai toujours été plus soumise que dominante, en général. J’étais jeune mais j’aimais bien les fessées, mots crus, pénétrations violentes. C’était mon ex petit ami qui m’avait fait découvrir cela.(Puis mon beau père comme vous le savez).Lors d’un concert, je croise un jeune homme que j’avais déjà rencontré plusieurs fois lors de précédents concerts, il me faisait un peu de provoque. Il était assez mignon mais j’avais envie de le faire patienter/exciter un peu.Nous avions des amis en commun dont un qui n’avait pas pu garder secrètes mes pratiques libertines de l’époque.( Et actuelle)Ce jeune homme me voit donc lors de ce concert et d’approche de moi pour discuter :- Mademoiselle la libertine veut-elle boire quelque chose?Me voilà complètement grillée, j’espérais l’exciter un peu avant de le surprendre mais je suis déjà cramée, tant pis.- Il me semble que tu es bien renseigné.- On ne peut rien me cacher, aujourd’hui tu vas finir dans mon lit ma belle, j’espère que t’es en forme.- Je suis toujours en forme, mais pas sûre que toi tu le sois assez pour pouvoir me suivre.(oui j’aime bien provoqué)La conversation se poursuit pendant une demi heure, en même temps nous vidons quelques bières. Nous sommes en plein mois d’août et le soleil cogne. J’envisage bien une après midi hard. (Et une soirée)- Tu ne sais pas à qui tu t’adresses, je vais te faire l’amour comme un fou, tu t’imagines même pas, tu vas déguster.-Tu t’attaques à un gros morceau mon vieux, il me faut plus que ça pour me faire déguster.-Je vois, tu es le genre de fille qui aime qu’on la baise, très bien, ça me va! Dans une heure je t’aurai fait gueuler comme une chienne, dans une semaine je serai ton meilleur coup et dans un mois tu voudras même plus qu’un autre homme te touche.-Tu crois ça? J’suis sûre esenyurt escort que je t’achèves en un quart d’heure et que je te mets la honte de ta vie.J’adore provoquer, je vois qu’il devient fou, je le mets au défi mais je me mets la pression en même temps, j’ai intérêt à assurer aussi. En général, c’est pas trop un problème, j’ai très peu de tabous, j’assure pas mal et je sais que je suce comme une reine. (Apparemment)-On peut aller chez toi ma belle? Je veux pas perdre de temps, il faut que je m’occupe de toi tout de suite, ça urge!On part vers sa voiture, nos potes se marrent bien, comme ils vues la scène, ils imaginent sans difficulté la suite de la journée.( Au vu de mon côté salope et salop du sien)Arrivés dans la voiture, il prend ma main et la pose sur sa queue par dessus son jeans, il à l’air bien membré, la suite de l’après midi s’annonce bien.-Tu sens dans quel état tu me mets petite chienne, donne moi ton adresse espèce de salope, je veux te baiser maintenant!En entendant ça, je sens des frissons dans mon ventre, j’adore les mots crus, me faire traiter de salope me rend déjà humide, je pense que j’ai chopé le gros lot.J’habite à 5 minutes à peine du lieu du concert, le trajet me sembla durer une éternité! Je pouvais voir que sa queue se sentait à l’étroit dans son pantalon, cela m’excitait de plus en plus.Arrivés chez moi, j’ai à peine le temps de fermer la porte qu’il m’att**** par les hanches et me plaque contre le mur, il m’embrasse à pleine bouche en même temps qu’il passe ses mains sous mon t-shirt. Je sens qu’il sait y faire, ses gestes sont fermes et précis, il veut avoir le dessus sur moi, je me laisse faire, je suis déjà trempée et je ne pense plus qu’à sa queue.D’une main ferme posée sur le bas de mon dos, il colle mon bassin contre le sien, son autre main vient de poser sur mon nombril pour remonter doucement jusqu’entre mes seins. Il passe la main entre mes seins il pèse ma poitrine avant de me pincer le mamelon. Je laisse échapper un cri de plaisir, la douleur et l’excitation me donnent faim comme jamais.Il avrupa yakası escort sort la main de mon tee shirt puis il me serre la gorge, le geste est brutal mais ne m’empêche pas de respirer, il me crache au visage!Je me sens humiliée et en même temps surexcitée, j’adore me faire cracher dessus. Lui il veut me posséder, je le sens et je joue le jeu, mon regard croise le sien et me trahit, j’aime ça et il le voit.Il me demande de lui indiquer ma chambre, je vais donc vers l’escalier, il me suit et en profite pour me fesser. Mes fesses sont la partie de mon corps que je préfères, ni trop plates, ni trop grosses, bien fermes et rebondies, je peux faire bander n’importe quel mec avec ce cul.Du coin de l’oeil, je le vois mordre ses lèvres et afficher un petit sourire, le genre de sourire vicieux qui en dit long sur la suite des évènements.Arrivés dans ma chambre il m’embrasse et empoigne mes cheveux, pour me mettre à genoux et diriger ma tête vers sa queue, toujours emballée dans son jeans.- Déballe mes 20 centimètres et fais-moi voir comment tu suces une bonne bite, salope.Je suis trempée, je me fais un plaisir d’exécuter son ordre, je défais les boutons de son jeans et sort son engin, il n’a pas menti, une bonne grosse queue de 20cm et d’un bon diamètre. Bien droite et dure comme j’aime. Je commence à lui lécher le gland, un goutte de sperme perle en son sommet, je me régale et commence à enfoncer sa queue plus profondément dans ma gorge. Je le regarde dans les yeux, je le provoque, laissant une nouvelle fois mes yeux me trahir sur le plaisir que je ressens. Je sors sa queue de ma bouche et commence à lui lécher les couilles, puis je remonte à nouveau vers son gland.Il pose ses mains sur ma tête pour imposer son rythme, en même temps il fait de lents aller retours dans ma bouche déjà bien remplie. Le rythme s’accélère, il maintient ma tête pour pouvoir être maître de chaque mouvement, je sens sa queue s’enfoncer violemment dans ma gorge, la taille de son engin me donne anadolu yakası escort des hauts le coeur, les larmes me coulent sur les joues.- Je vais te baiser la bouche petite pute, t’as voulu me chauffer maintenant assume, tu vas me vider les couilles !Ces paroles m’excitent, je ne rêve plus que de sa queue en moi, je sens que ma chatte est trempée. Il me domine et j’adore ça, il continue à me baiser la bouche, m’empêchant de respirer pendant de longues secondes qui me semble durer des heures.- Déshabille toi, allonge toi sur le lit et caresse toi, si t’as de accessoires sors les, je veux que tu fasses la chienne pour moi, fais-toi plaisir je suis sûr que t’es une bonne salope.Il m’a maté pendant que je me déshabillais, je fis exprès de me mettre à 4 pattes devant lui lorsque j’ai pris mon gode dans la table de nuit, je voulais lui offrir une bonne vue sur mon cul et ma chatte déjà dégoulinante.Je me suis allongée sur le lit, je le regardais droit dans les yeux pendant qu’il se branlait, mes tétons étaient dressés, réclamant qu’on s’occupe d’eux, détail qui ne lui échappa pas. Je suçais mes doigts avant de les laisser parcourir mon corps dont toutes les zones sexuels.Il vient poser ses mains sur moi, me caresse les seins et me pinça violemment les tétons, en même temps il prit mon gode et l’enfonce violemment en moi, je gémissais à la fois de douleur et de plaisir, mon dos se cambra.Il me crache sur la chatte, ce qui m’a presque fait jouir, j’adore me faire cracher dessus. Il me bouffe maintenant la fente, se régale de mon jus, mon bassin se cambre sous les coups de langues et je sens deux doigts s’introduire en moi.La cyprine me coule entre les fesses et inonde mon lit, sa langue est experte, je reconnais les pros. Il s’arrête avant que je puisse jouir, pour que je reste à sa merci.Il vient m’embrasser et me glisse à l’oreille:- Je veux t’entendre dire que tu es ma pute, t’es à moi maintenant.- Je suis ta pute, baise moi comme je le mérite.Je reçus une gifle en plein visage, je sentis ma joue rougir de douleur, le premier réflexe qui me vint fût de lui rendre la pareille mais il attrapa ma main avant que je puisse l’atteindre, je bouillonnais de colère.- Ne me donne plus jamais d’ordre, c’est toi la pute, c’est moi le maître et c’est moi qui décide quand je te baise, c’est compris.J’acquiesce d’un signe de tête, il est maintenant mon maître, je suis prise au piège, soumise à ses moindres désirs…

Ben Esra telefonda seni boaltmam ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

İlk yorum yapan olun

Bir yanıt bırakın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak.


*