MR JEAN ET SON CHAUFFEUR 2

Ben Esra telefonda seni boaltmam ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Anal

MR JEAN ET SON CHAUFFEUR 2Il est sept heures du matin et autant dire tout de suite que je n’ai pas ferme l’œil de la nuit,J’ai peut-être abusé de la situation où je ne suis peut-être pas allé assez loin, mais je commence un peu a stresser,Comment va réagir monsieur jean ?J’ai pensé a lui toute la nuit,Après l’avoir laissé, j’ai pris une douche pendant laquelle je me suis fait plaisir en pensant à lui et a ce que je n’ai pas osé faire,J’ai repensé a ce qui venait de ce passé et il ne m’a pas fallu longtemps pour jouir,Voilà les dés sont jetés, je rentre dans la salle ou les gens ayant passes la nuit à l’hôtel prennent leur petit-déjeuner , je regarde de partout,Ouf, il n’est pas là !Je me sers et descends rapidement un grand café noir cela devrait me réveiller, le café avalé je me sers un grand jus d’orange et m’assois a une table en attendant sa venue,L’horloge murale affiche huit heures du matin, il n’est toujours pas apparu, je me décide a allez voir dans sa chambre si Il n’a pas un problème,cela ne lui ressemble pas d’être en retard, depuis que je travaille pour lui, c’est bien la première fois qu’il n’est pas ponctuel,Mon cœur bas la chamade, je transpire, j’ai les mains moites. Je frappe a la porte, quelques secondes après celle-ci s’entrouvre et spontanément monsieur jean me dit d’entrer et de fermer la porte,Je devine qu’il sort juste de la douche, il a encore sa serviette de toilette autour de la taille et tient dans ces mains une paire de chaussettes,-Bonjour, comment allez-vous ?-Cela pourrait aller mieux !-Avez-vous besoin de quelque chose ?-J’ai besoin que vous me racontiez la fin de soirée d’hier, car après la sortie du restaurant, j’ai comme un trou de mémoire, j’ai fait un rêve bizarre dans lequel vous étiez !-Ah bon, que se passai t’il dans votre rêve ? J’espère qu’il était agréable ?Monsieur jean qui me tournai le dos depuis mon arrivé laissa tomber sa serviette en se retournant pour s’asseoir au bord du lit afin d’enfiler ces chaussettes, mon regard se porta immédiatement sur son entrejambe, il bandai le vieux cochon, cette fois l’un comme l’autre ne pourrions pas esquiver ce qui s’était passé la nuit précédente,Je m’approcha et sans lui laisser le temps de dire un mot, je me courbai , l’enlaçai et l’embrassai a pleine bouche, il ne fut pas surpris bien au contraire, je pense qu’il devait attendre cela depuis son réveil, Sous mes caresses, il tremblai d’excitation, je le sentais canlı bahis frémir dans mes bras, après quelques minutes de baiser et caresses mutuelle, il m’enleva mon t-shirt et commença a embrasser mes tétons, je pouvais enfin me redresser, sa bouche arrivait juste a hauteur de mes pectoraux en raison de la différence de taillePendant un bref instant après m’avoir embrassé, lèche, suce et mordillé les tétons, il s’assit sur le bord du lit, déboucla ma ceinture de pantalon, tira sur le jean pour déboutonner les boutons de mon jean ce qui laissa apparaître mon boxer et les contours de ma queue qu’il contenait, pour être à l’aise, je finis d’enlever mon jean et me remis debout devant lui, ma bite était juste a hauteur de son visage, après avoir embrassé et branlé ma queue a travers le tissu de mon boxer, il le descendit, me regarda et commença a me lécher la queue comme on lèche une glace, je suis doté convenablement une quinzaine de centimètres de long pour cinq centimètres de diamètre,Je lui pris la tête entre mes mains et présenta le haut de ma bite a l’entrée de sa bouche et après m’être frotté la queue sur ses lèvres, je commença a l’introduire dans sa bouche pour lui baiser la bouche, il n’était pas du tout retissant mais au contraire il commença a me pomper lentement en essayant de pendre la totalité de ma queue en bouche ce qui lui occasionna quelques hauts le cœur, sa salive abondante dégoulinait sur mes boules et mes jambes, de temps a autre il changeai pour me lécher le gland et me branler, il fallait que je l’arrête ou j’allai jouir sans tarder,Je me recula un peu et le poussa sur le lit, m’allongea sur lui, l’embrassa de nouveau, la différence de taille faisait que j’avais sa bite au milieu du ventre, je me mis à genoux au milieu de ces jambes et a mon tour commença a embrasse ces tétons, tous en le branlant et caressant ces deux énormes bourses enrobées de poils doux et soyeux, je mis ma queue entre ces deux énormes bourses et me fit une sorte de branlette espagnole au milieu de ces bourses, c’était divin, ma queue disparaissait au milieu de cette toison de poils blancs et ces deux bourses qui me faisait pense a celles d’un taureau reproducteur, Je le fixa avec envie et il comprit que j’avais envie de le baiser sans que je dise quoi que ce soit, il se mis a quatre pattes le spectacle était grandiose, je voyait cette paire de fesses avec ces énormes bourses qui pendouillaient entres bahis siteleri ces jambes écartées, j’écartai ces fesses pour apercevoir sa rondelle et commença a lui la léché et essayer de la baiser avec la langue tout en le branlant , au bout d’un moment je commença a sentir sur mes doigts coule son pré-jus il n’allait pas tarder a jouir ,Je le retourna sur le dos, releva ces jambes, glissa un coussin sous le bas de son dos et présenta ma queue à l’entrée de son trou, je commença a introduire mon gland, une grimace traversa son visage, je poussai lentement même si je lui avais bien humidifié la rondelle, je m’introduisais difficilement en lui, et plus je l’enfilai plus il grimaçai ( Était-ce la première fois pour lui ? ) en tout cas, il avait la cul serre, je m’étais totalement introduit en lui et après quelques secondes d’attente, je commença de légers va et vient, son visage était écarlate, une larme coulait le long de sa joue, mais quelle sensation, c’était trop bon ce cul si serre qui compressait ma queue, c’était un régal, de plus a chaque va-et-vient, sa brioche et ses seins étaient animes d’ondes dû au va-et-vient et il serrait les dents a chaque coup de hanche, cela faisait cinq bonnes minutes que je le limai a allure modéré, il me fixa passant sa langue sur le contour de ces lèvres comme pour me dire vay défonce moi a ce moment-là, je me mis à accélérer clairement la cadence, j’y mettais tout mon poids pour accentuer la chose, cette fois au lieu de serre les dents, il poussai des petits couinements à chaque fois que je le pistonnai ce qui finissait de m ‘exciter , très rapidement, je sentis ma queue se compresser dans son cul et il commença de nouveau à faire déferler des jets de spermes impressionnants, a chaque coup de boutoir un jet chaud giclai de sa bite, je n’en prouvai plus moi aussi, je lâchai la purée dans son fion en lâchant un râle de bonheur, il m’enlaça pour m’embrasser, j’avais de son sperme sur le ventre et le plein torse, je me retirai et m’allongeai a cote de lui, a ce moment là, il se mit a me lécher frénétiquement le torse et le ventre pour pouvoir bouffer son sperme,Après ces moments intenses, j’en appris un peu plus sur monsieur jean ,il était marie a une femme qu’il n’aimait pas et avec qui il n’avait même jamais eu aucun rapports intimes, il avait plus fait un mariage financier qu’autre chose,Je fus surpris, mais cela faisait a peine quelques minutes que nous bahis şirketleri avions termines ces ébats qu’il recommençai a bander, A son âge je n’avais pas envisage qu’il soit possible d’avoir de nouveau la trique aussi rapidement, s’étant aperçu que je regardai sa queue il me dit allez suce moi,je pris sa queue en main, retroussa la peau qui couvrait son gland, des effluves de sueur et de sperme mélangés émanais de cette bite que je commençait a lécher , un peu de sperme sèche entourait la base du gland, je commençai a lui faire la pipe qu’il désirait tant,il commença a faire quelques va-et-vient dans ma bouche, je salivai comme un dingue,Il me fit mettre a quatre pattes au bord du lit, se mit a genoux et cracha sur ma rondelle, il se releva présenta sa queue au bord de mon trou et commença a faire rentrer sa queue dans ma rondelle, ( je sentais son ventre sur le haut de mes fesses, c’était une sensation assez bizarre d’avoir cette brioche pose là ,il commença a faire quelques mouvements de bassin et a ce moment la ces deux grosses bourses dans les mouvements de balancier du a ces mouvements de bassin venait tapées contre la base de ma queue, c’était terriblement excitant, comme j’étais positionne je pouvais admirer ce spectacle, ces deux bourses enveloppées dans ces poils blancs, qui venaient s’écrasées contre moi je n’avait même pas imagine cela dans mes phantasmes les plus oses,Cela faisait cinq bonnes minutes qu’il me baisait, je dois dire que malgré son poids et son âge avance, il tenait la route, il commença a réellement accélère ces mouvements de va-et-vient et m’agrippa fermement les hanches, je sentais sa bite commence a ce gonflée dans mon trou, il s’enfonça jusqu’à la garde en moi, il commença a jouir, je sentis en moi un puissant premier jet de sperme chaud, que ce que c’était bon, monsieur jean continuai de me pistonner le fion en continuant a jouir, c’était le début d’un véritable lavement au sperme, je sentais mon cul se remplir de ce liquide chaud que j’avais du mal a contenir en moi lorsqu’il reculai pour mieux me pilonner, a ce moment-là, je me remémorai l’impressionnante quantité de sperme qu’il avait éjaculé lors de nos deux rapports précédents et j’eut la vision de ce sperme dans mon fion ce qui me fit jouir une seconde fois,Monsieur jean le compris en me disant, je savais que t’aimerai ça salope, mais tu vas encore mieux aimer la suite, il se retira, se mis a genoux derrière moi et commença a me lécher l’anus, je commençai a laisse échapper son sperme encore chaud, il m’écarta les fesses et se mit a me sucer frénétiquement la rondelle, ce salop suçai son propre spermeLa suite si cela vous plait

Ben Esra telefonda seni boaltmam ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

İlk yorum yapan olun

Bir yanıt bırakın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak.


*