45 – La fessée de trop.

Ben Esra telefonda seni boaltmam ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

45 – La fessée de trop.La fessée devant toutes les ouvrières, ça ne passe pas?! Depuis, plus personne ne me respecte… Si je croise des ouvrières, il y en a toujours une qui va me balancer un truc du genre “Encore chaud aux fesses, Comtesse??” ce qui les fait bien rigoler. Si ce sont des ouvriers, l’un d’eux va faire mine de me prendre sous son bras pour me fesser?! J’en ai plein le cul?!Lorsque je m’en suis plainte auprès de mon beau-père, il m’a répondu, agacé :— Difficile de renvoyer tout le monde.Connard?!Et il y a pire. Quand cet enfoiré de Max m’a fessée devant les ouvrières, l’une d’elles avait un appareil photo et elle a fait 36 vues de mes fesses et de la fessée. Les photos se vendent comme des petits pains et circulent dans toute l’usine?!Il y a même un atelier où il y a un agrandissement de mes fesses toutes rouges sur un mur?! Quand j’ai demandé à mon beau-père de faire enlever la photo, il m’a répondu :— C’est flatteur Samia. D’ailleurs, moi-même, j’aime beaucoup cette série…Double connard?!! Il ajoute :— N’oublie pas, rendez-vous au restaurant à 7 h 30′ avec Giulia…J’ai envie de faire la chieuse, alors je lui dis :— Ce soir, c’est pas possibleOh qu’il n’aime pas ça?! Il répond :— Pourquoi??— Si vous ne faites pas enlever cette photo, c’est non pour les soirées…Ça, il aime encore moins, car il a vraiment besoin de nous pour ses clients et même pour lui. Alors, il me dit :— D’accord, je la ferai enlever.Yes ! ***En début de soirée, Giulia et moi, on arrive dans le bar de l’hôtel où mon beau-père reçoit ses clients. On est habillées classe mais sexy et normalement, les filles seules un peu trop séduisantes ne sont pas les bienvenues. Heureusement, le barman me connaît bien. Et puis, mon beau-père est un très bon client. Le barman vient m’embrasser en disant :— De plus en plus belle.— Merci, c’est gentil.— J’ai rêvé de toi…— C’était convenable??— Non, pas du tout : on était tous les deux nus dans une prairie et, grisé par ton parfum, je bandais contre tes fesses chaque fois que tu te baissais pour cueillir des fleurs… et puis, on s’est déshabillés, on s’est embrassés… En tant que Comtesse de Préville, je devrais lui dire “Non mais, ça ne va pas jeune homme?? Restez à votre place?!” Mais en tant que Samia qui joue les… escortes, je lui réponds :— Ça peut se faire… si tu sais où il y a une prairie.— Je suis un peu fauché, hélas.— Tu baises bien??— Je te lécherai des pieds à la tête et je bande déjà comme un… âne.On rigole et puis, j’aime bien les bursa escort ânes. Mon beau père arrive avec trois hommes et deux filles. Deux d’entre eux sont des gens importants de l’usine, qui doivent siéger au conseil d’administration. Ils sont sûrs d’eux comme les riches peuvent l’être. Le troisième est le commercial ayant fait le plus gros chiffre de ventes, lui est plus sympa.Je râle d’autant plus que, cette fois-ci, ma réputation… est morte et enterrée. Jusqu’à présent, on devait dire que j’étais une nympho, maintenant, ça va être nympho et pute… C’est beaucoup?!Je continue à flirter avec le barman, jusqu’à ce que mon beau-père vienne vers nous. Il me dit :— Et alors, Samia??— Ah vous êtes là, je ne vous avais pas vu.— Tu mens?!— Ce n’est pas poli de dire ça, beau-papa. Et de votre côté, ce n’est pas sympa de ne pas m’avoir prévenue que…Il me prend fermement par le bras et me fait descendre du tabouret en disant :— Ton travail, c’est de baiser et avec le sourire, que ce soit avec des clients ou n’importe qui d’autre.— Ce sont des gens de l’usine, c’est très gênant.Il rit, puis dit d’un ton un peu trop méprisant à mon goût :— Gênant pour ta réputation??? Ils ne te reconnaissent pas. Pour eux, tu es une petite pute, c’est tout. Allez, viens maintenant et en souriant !On rejoint les autres qui sont déjà bien entamés. J’embrasse Lydia et Chloé, les escortes qui sont avec eux et avec qui j’ai déjà fait des câlins. Je fais un gros effort pour être sympa avec les hommes, car c’est à mon beau père que j’en veux et je lui fais bien sentir. Je le contredis systématiquement et je lui balance des piques, genre :— Je crois que vous avez encore perdu des cheveux, vous devriez utiliser du Petrole Hahn.Je l’entends presque grincer des dents. Bien fait?!!Le repas se passe bien, je les amuse même en imitant mon beau père quand il est de mauvaise humeur. Tout le monde rit, sauf lui… Un homme s’occupe de Giulia et je laisse la grosse patte de mon voisin me faire un brin de cour. Le repas terminé, on monte dans la chambre.Mon beau-père dit :— Les filles, à poil?! Et faites un petit numéro pour nous faire bander.Julien me regarde et je lui fais «?oui?» de la tête. Il a beau expliquer qu’il n’est pas gay, ici, il fait la fille. Quand on est nues, je caresse Chloé qui est une jolie rousse… Les hommes ont déjà attrapé Julien-Giulia et ils jouent avec son petit sexe en riant.Mon beau père me dit :— Je t’ai déjà connue plus chatte avec Chloé, elle ne te plaît plus??— J’aime bursa escort bayan beaucoup Chloé… Par contre, j’aime moins que vous me cachiez toujours quelque chose. Et puis, la montre Cartier que vous m’avez donnée retarde, elle serait pas made in China??Je le regarde… non, je le défie?! Au lieu de péter un plomb, il me répond en souriant :— Tu es payée pour baiser et sourire. Mais au lien de ça, tu fais la gueule, tu es insolente et ingrate. Tu sais ce qu’on fait aux gamines insolentes??Putain?! Qu’est-ce qu’il me prépare??Il va ouvrir la porte de la chambre en disant :— Entrez, cher ami…Max Desallié apparaît en souriant. Je regarde autour de moi, comme une lapine qui se réveille au milieu d’un congrès de renards. Je suppose que tout était prévu. À part Giulia, ils me regardent en souriant, même les filles. Ils sont ravis de voir la lapine… acculée. Max m’annonce :— La fessée n’a pas suffi à te faire comprendre où est ta place, alors j’ai pris ceci?!Il sort un… martinet d’un sac en papier brun?! Un vrai, avec un manche en bois et des lanières de cuir, qu’il agite en m’expliquant :— Il était accroché à un clou dans notre cuisine et je t’assure que mes sœurs et moi, on filait droit?!Je crie :— Cette fois-ci, il y a des témoins qui ne sont pas sous votre coupe. Regardez…Je désigne la fenêtre du doigt, ils se retournent pour regarder et j’en profite pour bondir en direction de la porte de la chambre. Hélas, Max est plus rapide que moi et il m’att**** par le bras. J’essaye de lui donner un coup de pied dans les couilles, mais je les rate, malheureusement. Max me jette à plat ventre sur un lit en disant :— Les deux filles, vous tenez ses poignets et deux hommes s’occupent de ses chevilles.Ils me sautent dessus pour m’immobiliser, même les filles que je connais bien. Comme je continue de crier, Max ramasse ma culotte qui est par terre. Il me pince méchamment le bout d’un sein et, lorsque je crie, il me l’enfonce dans la bouche. Ça y est, la lapine l’a bien dans le cul?! Et pas dans le bon sens. Max leur demande :— Combien de coups de martinet??Mon beau père répond :— Dix sur les fesses.Chloé :— Et dix sur les cuisses.Sale garce, dire qu’on s’est léché la chatte?!Un des hommes ajoute :— Et pour terminer, dix sur les mollets.Je fais “Mmuuff, mmuuuff” à travers ma culotte, ce qui signifie “Salauds, je déposerai plainte chez les flics et Julien est témoin?!” Bon, d’accord il n’est pas très crédible en Giulia… Max tâte mes fesses en y allant d’un petit commentaire… escort bursa amusant :— J’adore fesser cette gamine. Regardez cette paire de fesses, elles sont faites pour ça?!Le martinet siffle et “Paf”, les lanières mordent mes fesses. J’essaye de me libérer tout en faisant des “Mmmfff, mmmmfff” de douleur, mais même les femmes me tiennent solidement.Les lanières s’éparpillent dix fois sur mes fesses, elles prennent feu?! Après s’être arrêté, Max pose la main sur mon derrière brûlant en disant :— Maintenant, elle a vraiment le feu au cul…Rires?! Il me demande :— Au tour des cuisses, prête Samia??— Mmmfff, mmmmffff?!Les lanières s’abattent sur mes cuisses, ça fait encore plus mal?! Je crie des “Mmmmfff” de douleur dans ma culotte. Après le dixième coup, il s’arrête. Une fille lui dit :— Tu la ménages, mon père frappait plus fort.— Mmmffff?!Ce qui veut dire “Va brûler en enfer, sorcière?!”Pour terminer, je reçois dix coups sur les mollets et en fait, c’est le plus douloureux de tout. Je me tortille comme une anguille piégée, impossible de me dégager?! De la taille aux chevilles, ma peau est comme en fusion?!Il arrête et les autres me lâchent. Je retire tout de suite la culotte de ma bouche. Je me retourne, puis je me lève, les jambes tremblantes. Je passe les mains sur mes fesses et mes cuisses. Les lanières ont laissé des marques boursouflées. Je dis à Julien :— Sers-moi à boire.Il m’apporte une coupe de champagne, que je bois d’un coup, puis une autre. Vous croyez qu’il y a un malaise?? Même pas, ils jouent entre eux. Les hommes se font sucer par les deux garces qui m’ont tenue. Max s’allonge sur le lit, en m’annonçant :— Il paraît que tu as un numéro bien au point avec Julien, tu vas me montrer ça.Vraiment gonflé, le salaud : il veut que je le suce, alors que j’ai juste envie de lui sectionner la bite d’un coup de dents?! Je me couche quand même tête-bêche sur lui et relève ses jambes dans la position ridicule du bébé qu’on va talquer et langer. Je regarde Julien et il vient aussitôt enfoncer sa langue dans l’anus de ce salopard. Je me vengerai de Max?! Je ne sais pas encore comment, mais en ce qui concerne mon beau-père, je sais.Je vis cette soirée comme un douloureux rêve éveillé. Quand ils décident de partir, on se rhabille. Mon beau père me dit :— Tu ne vas quand même pas râler pour une petite fessée.— Vous voulez aussi prendre quelques bons coups de martinet sur les fesses, Monsieur??Il rit, puis répond :— Tu l’as bien cherché.On est tous dans l’ascenseur. Je pousse sur le bouton rez-de-chaussée au lieu du sous-sol où sont les voitures. Mon beau père me demande :— Vous ne rentrez pas??— Non, on va boire un verre au bar.A suivre.Pour parler de mes livres, je suis ici : mia.michael@hotmail.fr

Ben Esra telefonda seni boaltmam ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

İlk yorum yapan olun

Bir yanıt bırakın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak.


*